Aller au contenu

Alpine Elf Europa Cup 2020 : retour sur la performance de Laurent Hurgon au Castellet

C’est fait, Laurent Hurgon a remporté au Castellet sa première victoire en Alpine Elf Europa Cup au volant de son A110 Cup n°69 aux couleurs LS Group ! Et quand il ne gagne pas, le pilote Autosport GP monte quand même sur le podium… Il fait ainsi partie des deux derniers candidats au titre, qui se jouera à Portimao les 31 octobre et 1er novembre prochains !

On la sentait venir, cette victoire, surtout après les deux courses disputées à Magny-Cours, où le Seine-et-Marnais avait réalisé un sans-faute sanctionné par deux places de 2ème. Seule la victoire est belle mais elle arrive rarement par hasard. Laurent Hurgon, son équipe, ses ingénieurs, ses mécaniciens ont dû, chacun dans leur domaine, donner le meilleur pour atteindre le sommet du podium !

Alpine Elf Europa Cup 2020 Castellet 2020 A110 19 | Alpine Elf Europa Cup 2020 : retour sur la performance de Laurent Hurgon au Castellet

Un déluge de performances

Le début du troisième meeting de l’Alpine Elf Europa Cup a été marqué par un déchainement des éléments qui a perturbé les essais libres, entrainé le report de la première séance de qualification et causé la perte de l’auvent de l’équipe. Il a fallu déplacer tout le matériel vers le SRO Race Center qui a proposé d’héberger la petite troupe d’Autosport GP. Mais évidemment, rien de comparable avec le drame vécu par les habitants des Alpes Maritimes dont les villages, 200 kilomètres plus à l’est, ont été dévastés par le passage de la tempête Alex…

Titulaire de plusieurs records de vitesse sur les circuits les plus exigeants, Laurent Hurgon a battu son record personnel de… lenteur au cours de la deuxième séance d’essais libres.

« Je me suis retrouvé en pneus slicks sous des trombes d’eau, en aquaplaning à 30 km/h, sans aucune visibilité. Lors de la première séance de qualification, reportée au samedi matin, la température était très basse, la piste humide, j’ai un peu surconduit et j’ai signé le 4ème temps en pneus pluie. Pour la deuxième séance prévue dans la foulée, j’ai choisi les slicks mais ils ne voulaient pas chauffer, alors j’ai demandé les pneus pluie à mes mécanos. Dans une séance de 15 minutes seulement, il fallait reprendre la piste à trois minutes de la fin, pour avoir le temps d’effectuer un tour de chauffe et un tour lancé. L’équipe a été super rapide, j’ai pu repartir juste à temps et j’ai fait la pole position avec une belle marge sur le 2ème. Cela m’a permis d’y ajouter la pole pour la course 3, définie par le cumul des qualifs 1 & 2. Deux pour le prix d’une ! »

Laurent Hurgon
Alpine Elf Europa Cup 2020 Castellet 2020 A110 4 | Alpine Elf Europa Cup 2020 : retour sur la performance de Laurent Hurgon au Castellet

Et deux points en prime pour le championnat. Quelques heures plus tard, la course 1 est lancée sur piste sèche. Laurent réussit un départ dont il a le secret, et sa 4ème place sur la grille se transforme en 2ème position au premier tour. Un adversaire lui mène la vie dure, les positions s’échangent avec notamment de beaux dépassements dans l’enchainement Courbe de Signes / Double-droite du Beausset. Le pilote LS Group prend finalement le dessus et monte sur la deuxième marche de son quatrième podium de la saison.

Alpine Elf Europa Cup 2020 Castellet 2020 A110 36 | Alpine Elf Europa Cup 2020 : retour sur la performance de Laurent Hurgon au Castellet
Alpine Elf Europa Cup 2020 / Laurent Hurgon

« J’en avais besoin »

Samedi en fin d’après-midi, sous le soleil, Laurent est en pole pour la course 2 et… laissons-le nous raconter ces 27 minutes et 29 secondes de bonheur.

« Mon voisin de première ligne a tenté des freinages dans le premier tour mais ça lui a fait perdre du temps tout en retardant mes autres rivaux. J’en ai profité pour hausser le ton et m’évader en tête. On peut parler de scénario idéal même si je n’ai eu personne avec qui me bagarrer ! Mais j’avais besoin de cette victoire que je dédie à tous ceux qui m’ont soutenu cette saison. »

Laurent Hurgon

La pluie était annoncée comme certaine à 100% dans le créneau horaire de la course dominicale. Elle est restée à l’écart. Le challenge résidait dans la tenue des pneumatiques, les pilotes ayant à choisir parmi les slicks usés lors des courses 1 et 2. « Les derniers tours promettaient d’être difficiles. J’ai encore une fois pris un bon départ tout en essayant de ne pas trop en faire. Mais mon coéquipier Jean-Baptiste Mela m’a attaqué et nous sommes quasiment restés côte à côte de Signes à la sortie du Beausset. Là il s’est retrouvé côté corde pour le gauche suivant. J’ai défendu cette 2ème place tout en ménageant mes pneus. Le week-end a été prolifique pour moi et pour l’équipe Autosport GP. On a toujours été dans le coup : en pluie sur le mouillé, en slick sur le sec, en slick sur le mouillé. Je remonte à la 2ème place du championnat et avec Jean-Baptiste, nous sommes les deux derniers candidats au titre de l’Alpine Elf Europa Cup ! »

Mais le titre honorifique de vice-champion n’est pas mathématiquement assuré pour Laurent qui devra gérer une double pression au Portugal, sur un circuit de Portimao qui lui est à ce jour inconnu.

Biographie Laurent Hurgon

Français, né le 8 février 1973, réside près de Fontainebleau (Seine-et-Marne)

Vie sportive

  • 1987-1993 : Karting : Champion de ligue, 6ème au Championnat de France, vainqueur du Trophée Laborde (national), participation au championnat d’Europe.
  • 2000 : vainqueur de la Coupe Caterham
  • 2001 : vainqueur de la Coupe 306 Superproduction
  • 2003 : 3ème Coupe de France FFSA GT de série
  • 2018 : 8ème Alpine Elf Europa Cup (2 podiums), 8ème Championnat de France GT4 FFSA (1 victoire)
  • 2019 : 6ème Alpine Elf Europa Cup (3 podiums)

Vie professionnelle :

  • 1992-2000 : Circuit Espace Plus, chef de piste et moniteur de pilotage.
  • 2000-2004 : Peugeot-Citroën, pilote de développement.
  • 2004 à aujourd’hui : Renault Sport puis Renault Sport Cars, pilote de développement voitures de compétition (RS01, Clio Cup, Mégane N4, Clio4 R3T, Twingo R2…) et voitures routières sportives (Mégane 2RS, R26R, 3RS, Laguna GT, Clio 4RS, Alpine A110…). Plusieurs records établis sur le Nürburgring-Nordschleife, à Suzuka et à Spa-Francorchamps.

Source: CP Presse Autosport GP

Laisser une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.