Aller au contenu
Alpine Elf Europa Cup A110 Autódromo Internacional do Algarve 2021

Alpine Elf Europa Cup : Première victoire pour Lilou Wadoux et Jean-Baptiste Mela Champion !

Si ses rivaux Lilou Wadoux (Patrick Roger Autosport GP) et Ugo de Wilde (Herrero Racing) ont partagé les honneurs sur l’Autódromo Internacional do Algarve, Jean-Baptiste Mela (Autosport GP) s’est assuré une deuxième couronne consécutive en Alpine Elf Europa Cup – une première pour cette finale historique ayant également vu pour la première fois la victoire d’une femme dans la discipline !

Quatre concurrents étaient encore en lice pour le titre en arrivant à Portimão pour un dernier rendez-vous riche en suspense entre Jean-Baptiste Mela, Ugo de Wilde, Lilou Wadoux et Laurent Hurgon (LSgroup Autosport GP).

Contraint à l’exploit pour préserver ses chances, Laurent Hurgon dictait le rythme en essais libres, mais les qualifications tournaient à l’avantage d’Ugo de Wilde, à chaque fois devant Simon Tirman (Autosport GP) et Jean-Baptiste Mela.

Lilou Wadoux Alpine Elf Europa Cup A110 Autódromo Internacional do Algarve 2021
Lilou Wadoux – Alpine Elf Europa Cup

COURSE 1: LILOU WADOUX ENTRE DANS L’HISTOIRE

Parti en pole, Ugo de Wilde voyait Simon Tirman (Autosport GP) prendre l’avantage au premier freinage. Le Belge glissait ensuite derrière Lilou Wadoux et Jean-Baptiste Mela, respectivement cinquième et troisième sur la grille, tandis que le peloton était animé par la remontée de Louis Méric (Race Cars Consulting), parti dernier après une non-conformité technique en Q1.

Après un temps d’observation, Lilou Wadoux passait à l’offensive au cinquième passage en débordant Simon Tirman à l’intérieur du premier virage. Jean-Baptiste Mela s’engouffrait dans la brèche, mais Simon Tirman l’envoyait en tête-à-queue en tentant de répliquer. Le leader du classement général chutait alors en huitième position alors que son équipier écopait d’un drive through le reléguant en dehors du top dix.

Lilou Wadoux héritait donc d’une avance de plus de deux secondes sur Laurent Hurgon et Ugo de Wilde. Derrière, la hiérarchie évoluait vite sous l’impulsion de Jean-Baptiste Mela, qui revenait rapidement en effaçant successivement Gosia Rdest (Chazel Technologie Course), Louis Méric et Corentin Tierce.

Perturbé par le tête-à-queue de Laurent Richard (Herrero Racing) devant lui, Franc Rouxel (Herrero Racing) partait aussi à la faute et restait coincé dans les graviers au septième tour. La voiture de sécurité était appelée jusqu’à ce que le drapeau rouge soit brandi pour évacuer l’Alpine de Laurent Richard, bloquée dans un virage en aveugle deux boucles plus tard.

Lilou Wadoux scellait ainsi sa première victoire pour devenir la première femme à s’imposer en Alpine Elf Europa Cup. La Française était entourée de Laurent Hurgon et Ugo de Wilde sur le podium tandis que Jean-Baptiste Mela se contentait de la quatrième place devant Corentin Tierce. Sixième, Gosia Rdest précédait Philippe Bourgois (Chazel Technologie Course), victorieux chez les Gentlemen en dépassant Stéphane Auriacombe (Herrero Racing) au quatrième tour. Le top dix était complété par les deux pilotes Chazel inéligibles aux points, à savoir Philippe Quetaud et Jean-Paul Dominici.

COURSE 2: DE WILDE S’IMPOSE, MELA TITRÉ

Malgré un envol poussif à l’extinction des feux, Ugo de Wilde voyait Simon Tirman et Jean-Baptiste Mela le déborder avant que les deux hommes ne se touchent au premier virage. Ugo de Wilde en profitait pour reprendre les commandes devant Lilou Wadoux, Laurent Hurgon et Louis Méric tandis que Jean-Baptiste Mela chutait au cinquième rang et Simon Tirman en fond de peloton.

Dans l’obligation de finir dans les quatre premiers pour être sacré quoiqu’il arrive, Jean-Baptiste Mela dépassait rapidement Louis Méric pour le gain de la quatrième place avant de retrouver le podium provisoire en effaçant Laurent Hurgon. En parallèle, Corentin Tierce devait renoncer après des dégâts subis au départ.

En tête, Ugo de Wilde faisait tout son possible pour engranger un maximum d’unités, notamment en signant le point bonus du meilleur tour en course. Ses efforts lui permettaient également de distancer Lilou Wadoux, désormais sous la pression de Jean-Baptiste Mela. Plus loin, les débats s’animaient avec la remontée de Simon Tirman et une superbe bataille à quatre pour la victoire dans la catégorie Gentlemen entre Philippe Bourgois, Stéphane Auriacombe, Philippe Quetaud et Anthony Fournier (Race Cars Consulting).

Sous le damier, Ugo de Wilde s’imposait pour s’assurer du titre chez les Juniors face à Lilou Wadoux, deuxième. Troisième, Jean-Baptiste Mela remportait ainsi sa deuxième couronne consécutive en Alpine Elf Europa Cup, une première depuis Massimo Sigala et son deuxième sacre en Alpine Europa Cup originelle en 1987 !

Derrière, Laurent Hurgon se classait quatième devant Louis Méric tandis que Gosia Rdest résistait pour préserver la sixième position face à Simon Tirman. Les Gentlemen complétaient le top dix avec la victoire de Philippe Bourgois contre Stéphane Auriacombe, déjà couronné au Castellet, et Philippe Quetaud.

Au classement général, Jean-Baptiste Mela est donc titré et se verra remettre une dotation de 45 000 €. Le pilote originaire de Porto-Vecchio compte finalement quatre points d’avance sur Ugo de Wilde, qui lui succède au palmarès Junior pour treize unités face à Lilou Wadoux. Dans la catégorie Gentlemen, le doublé de Philippe Bourgois lui permettait de sceller sa place de dauphin derrière Stéphane Auriacombe dans un podium final fermé par Pierre Macchi (Patrick Roger Autosport GP).

Rendez-vous est désormais donné en 2022 aux concurrents. Le calendrier sera dévoilé dans les prochaines semaines tandis que la remise des prix s’effectuera vendredi 10 décembre à Paris !

ILS ONT DIT

Jean-Baptiste Mela (titré en Alpine Elf Europa Cup en 2020 et 2021)

« Ce n’était pas un week-end parfait puisque nous nous sommes accrochés deux fois entre équipiers. C’est un bémol, mais il faut retenir le positif, à savoir ce nouveau titre après une fin de saison tendue et intense. J’en suis très heureux et c’est fantastique pour l’équipe.

C’était finalement plus dur de défendre la couronne que de remporter la première. Il y avait davantage de pression et j’avais moins le droit à l’erreur, encore plus avec un calendrier plus long laissant plus de temps pour se poser des questions. L’expérience aide toujours à progresser et je referai certaines choses différemment avec le recul même si l’on ne peut jamais prévoir ce qui suivra.

Je vais désormais voir les offres et les projets qui s’offrent à moi, que ce soit en prototype ou en GT4, mais je n’hésiterai pas à reprendre le volant de cette voiture fantastique si j’en ai l’occasion le temps de quelques courses ! »

Lilou Wadoux (victorieuse en course 1)

« Cette première victoire était un peu la finalité de ma campagne. Nous y étions presque parvenus à Spa, sans succès malheureusement, donc c’est bien de finir sur une belle note et sur le podium du classement général final face à des rivaux très expérimentés.

Je suis vraiment contente de la saison dans son ensemble, mais aussi de ma progression. Il y a eu un déclic cet hiver et nous avons pu revenir plus forts et concrétiser cette année. Il est encore trop tôt pour dire ce que l’avenir me réserve, mais nous allons essayer de poursuivre notre belle dynamique ! »

Ugo de Wilde (vainqueur la course 2, titré dans la catégorie Junior)

« Si le résultat final n’est pas celui escompté, c’était tout de même une saison positive et j’ai tout donné ce week-end pour remporter le titre. Je suis très déçu, car je pense qu’il était à notre portée. Nous avons montré que nous étions ceux qui méritaient le plus la couronne en signant le plus de poles et de victoires.

Malheureusement, le double abandon de Magny-Cours et une pénalité à Spa nous coûtent cher. Le sport automobile est ainsi et l’on ne peut pas revenir en arrière. Nous pouvons toutefois être fiers de nous et je n’ai aucun regret sur ce dernier week-end où je cumulais un triple programme entre l’Alpine A110 Cup et une LMP3 ! »

Philippe Bourgois (vainqueur dans la catégorie Gentlemen en courses 1 et 2)

« J’ai eu une première moitié de saison sous le signe de la malchance, mais la suite était meilleure et cela fait vraiment du bien de finir en beauté avec cette double victoire. Le niveau chez les Gentlemen ne cesse de se resserrer et cela promet de très belles joutes.

La bagarre est de plus en plus intense et cela représente vraiment tout le plaisir de la course. Nous sommes donc gâtés en Alpine Elf Europa Cup et je suis très impatient de revenir et de me battre pour reprendre ma couronne l’an prochain ! »

CLASSEMENTS

Course 1

  1. Lilou Wadoux (Patrick Roger Autosport GP)
  2. Laurent Hurgon (LSGroup Autosport GP) +0’’915
  3. Ugo de Wilde (Herrero Racing) +2’’866
  4. Jean-Baptiste Mela (Autosport GP) +3’’820
  5. Corentin Tierce (Herrero Racing) +4’’886


Pole position : Ugo de Wilde (Herrero Racing) – 1’52’’218
Meilleur tour : Ugo de Wilde (Herrero Racing) – 1’52’’799

Course 2

  1. Ugo de Wilde (Herrero Racing)
  2. Lilou Wadoux (Patrick Roger Autosport GP) +2’’097
  3. Jean-Baptiste Mela (Autosport GP) +2’’851
  4. Laurent Hurgon (LSGroup Autosport GP) +4’’706
  5. Louis Méric (Race Cars Consulting) +13’’154

Pole position : Ugo de Wilde (Herrero Racing) – 1’52’’021
Meilleur tour : Ugo de Wilde (Herrero Racing) – 1’51’’868

Classement général

  1. Jean-Baptiste Mela – 173 points
  2. Ugo de Wilde – 169 points
  3. Lilou Wadoux – 156 points
  4. Laurent Hurgon – 133 points
  5. Corentin Tierce – 70 points

Source : Alpine Elf Europa Cup

close

REJOIGNEZ LES ALPINISTES ?

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et ne plus rien rater de l'actualité des Alpinistes !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

837 Shares

Laisser une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copy link