Aller au contenu
alpine-endurance-team-a480

Alpine engage l’A480 en catégorie reine du championnat international d’endurance.

Alpine engage l’A480 qui fait suite aux nombreux prototypes (A450/A460/A470) ayant bataillés en endurance depuis les 8 dernières années. Alpine n’est pas partie d’une page blanche pour construire sa nouvelle hypercar. L’A480 est le phoenix qui renait des cendres de la Rebellion R13 engagé la saison dernière et fabriquée par ORECA.

Le choix logique avec une base existante

Pour Alpine, il s’agit d’un pari maitrisé sur de nombreux points. En effet Alpine travail depuis son retour en endurance avec des prototypes sur base Oreca tels que l’Oreca 07 ayant servi de base à l’A70 par exemple. Mais également à l’expérience engagée la saison précédente par Rébellion ce qui confère immédiatement à la voiture une grande fiabilité. En résumé, cette voiture possède déjà un peu d’histoire avec avoir trois victoires, treize podiums, quatre pole positions et quatre meilleurs tours en quinze courses dans l’élite. Vous comprenez maintenant pourquoi, Alpine et Signatech ont fait le choix de cet ensemble qui a fait trembler Toyota l’année dernière.

Homologué par la Fédération internationale de l’Automobile sous le nom d’Alpine A480, le prototype est propulsé par un V8 4,5 l fourni par Gibson Technology et chaussé de pneumatiques Michelin, conformément à la réglementation de la classe Hypercar nouvellement introduite en 2021.

Jusqu’à présent Signatech Alpine a évolué en catégorie LMP2. Cette catégorie implique un choix de châssis et de moteur unique parmi une section définie au préalable par la réglementation FIA. Avec de fortes restrictions sur les modifications admises afin de rendre toutes les voitures de la catégorie similaires pour limiter es couts d’exploitation.

l’A480 pour aller se frotter aux hypercars

Pour l’A480, c’est une nouvelle histoire, car même si cette voiture reprend une base Oreca existante et un moteur connu, Alpine dispose de certaines largesses pour intervenir et modifier la voiture en profondeur. Le résultat qui en découle est un prototype avec une puissance supérieure, un poids moindre et une aérodynamique plus aboutie et plus complexe. Pour des raisons de couts et de temps, il n’a pas été possible d’intégrer des gimmicks propres au style Alpine sur l’A480.

« Alpine, c’est une histoire faite de défis. Depuis 2013, nous avons fait nos preuves pas à pas, et démontré que nous étions capables de défendre les couleurs d’Alpine au plus haut niveau. Ce nouveau challenge s’inscrit dans cette dynamique. La confiance que nous accorde Alpine dans ce projet est une immense fierté tant pour nos équipes que pour nos partenaires. Nous abordons ce programme avec humilité et l’envie de bien faire alors que le monde de l’Endurance connaît un tournant dans son histoire. Nous tenons à être à la hauteur de ce défi exaltant et incroyablement motivant pour ancrer à nouveau Alpine dans le panthéon du sport automobile français et international. »

Philippe Sinault
Team Principal d’Alpine Elf Matmut Endurance Team