A la une
Alpine Planet Visite Usine Dieppe 2018 A110 Berlinette Andrieux 40 | Alpine vise 150 000 ventes par an d'ici 2030

Alpine vise 150 000 ventes par an d’ici 2030

Alpine, la marque sportive de Renault, ne commercialise pour l’instant qu’un seul modèle, la savoureuse A110. Néanmoins, Alpine a de grandes ambitions pour sa marque qui vise la vente d’environ 150 000 voitures par an dans le monde d’ici 2030, soit un chiffre plus de cinquante fois plus grand que le niveau de production actuel.

Les objectifs ambitieux d’Alpine

Le patron du groupe Renault, Luca de Meo, a annoncé que pour réaliser cet objectif, il compte bien évidemment sur la construction d’une vaste gamme de modèles électriques : avec la compacte sportive cousine de la Renault R5 attendue pour 2024, le SUV compact prévu pour 2025, la remplaçante de l’Alpine A110 en 2026, un SUV familial en 2027 et un gros SUV en 2028.

Alpine possédera d’ici la fin de la décennie une gamme pléthorique de modèles sur des segments clés. Renault souhaite positionner Alpine comme une référence du marché d’exception face à Porsche principalement.

La croissance actuelle d’Alpine

Alpine connaît une forte croissance : les ventes de la marque sportive de Renault ont grimpé de 32,14% en France par rapport à 2022, pour atteindre les 2138 immatriculations. À l’échelle européenne, les ventes approchent les 3000 exemplaires.

Alpine Planet revelation usine dieppe A110 1 scaled | Alpine vise 150 000 ventes par an d'ici 2030
2017 – Fabrication de l’Alpine A110 à l’usine de Dieppe

Elles se concentrent sur un seul modèle, l’Alpine A110 et ses déclinaisons, qui vont être remplacées par toute une gamme de cinq véhicules électriques pour lesquels le constructeur a de gros objectifs.

La qualité vs la quantité

On peut se poser la question de savoir si cette stratégie de croissance rapide ne va pas entraîner une baisse de la qualité des produits d’Alpine. Est-ce que la marque va privilégier la quantité aux dépens de la qualité ? Cela reste à voir.

La branche sportive de Renault, va s’inspirer de la Formule 1 pour tous ses prochains véhicules électriques.

R5 Prototype

L’entreprise met tout en œuvre pour s’assurer que ses futures Alpine plairont aux amateurs en étant particulièrement agréables à conduire. L’un des principaux domaines d’intérêt est l’aérodynamique. Selon Matt Harman, directeur technique F1 d’Alpine, ils ont déjà travaillé sur cet aspect notamment pour une version sportive de la Renault 5.

Le prochain véhicule qui devrait faire l’objet d’une mise au point aérodynamique avec l’équipe F1 d’Alpine est un crossover électrique sportif qui sera lancé en 2025. La nouvelle A110 bénéficiera des essais en soufflerie de la F1 pour améliorer son coefficient aérodynamique améliorant la performance, la tenue de route et son efficience. En utilisant les connaissances en matière d’électricité de la piste pour la route et inversement, Alpine souhaite créer des véhicules électriques performants et agréables à conduire.

Alpine A110 Enstone Pierre Sancinena Soufle 7 | Alpine vise 150 000 ventes par an d'ici 2030
L’Alpine A110 en test soufflerie

L’objectif de Renault pour Alpine est clair : devenir un constructeur majeur, sportif à l’échelle mondiale. Les ambitions sont grandes pour cette marque qui ne commercialise pour l’instant qu’un seul modèle. Il sera intéressant de suivre l’évolution de cette marque dans les années à venir et de voir si elle parviendra à atteindre son objectif de 150 000 ventes par an tout en maintenant une qualité à la hauteur du mythe.

Et surtout, respecter son héritage qu’est l’agilité… et la légèreté.

ALPINE A110 TOUR DE CORSE 75

REJOIGNEZ LES ALPINISTES ?

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et ne plus rien rater de l'actualité des Alpinistes !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Total
50
Shares
Commentaires 3
  1. Fin décembre nous venons de perdre Patrick Tambay, un grand pilote français qui avait débuté sa carrière en remportant le 1er Volant ELF, en 1972, au volant d’une Alpine. Il était très attaché à Alpine car durant sa carrière de skieur de compétition il avait eu un terrible accident au volant d’une Berlinette. Je suis l’auteur de sa biographie. “PATRICK TAMBAY. Pilote & Gentleman” éditions La compagnie littéraire. Classic Courses. José Valli

  2. Bonsoir.
    Je suis propriétaire d’une A110 GT pour moi il est hors de question d’acheté une Alpine électrique, une auto de sport est thermique point barre et encore il faudrait de l’électricité pour cela.

  3. Quand on lit ce qui est écrit sous l’image à propos des recherches en aérodynamisme, je suis pour le moins surpris. Ce look de SUV ne doit pas être capable de faire mieux que 0,8 m² comme une Renault 5 turbo des années 1980. Pour information, certaines Alpines des années 1970 et 1980 étaient à 0,5 m². Je connais bien, j’étais le responsable de la mise au point.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Precédent
Alpine F1 Team : Esteban Ocon et Pierre Gasly, le duo de pilote le plus équilibré du paddock
Gasly

Alpine F1 Team : Esteban Ocon et Pierre Gasly, le duo de pilote le plus équilibré du paddock

Sommaire Masquer Alpine F1 Team : un duo inespéré pour la prochaine

Suivant
Alpine Endurance Team : Retour en LMP2 pour la saison WEC 2023
6 Heures de Fuji Signatech Alpine Elf A470 WEC 2019 10 scaled | Alpine Endurance Team : Retour en LMP2 pour la saison WEC 2023

Alpine Endurance Team : Retour en LMP2 pour la saison WEC 2023

Sommaire Masquer Alpine Endurance Team : reculer pour mieux sauterAlpine

Vous aimerez aussi
Total
50
Share