A la une
ARLETE CAETANO

un jour dans la vie de Arlete Caetano -Technicien en composites.

Alpine propose de découvrir le profil de certains d’un membre du team Alpine F1 et des différents métiers qui font vivre la passion chez les fans de f1 que nous sommes. Aujourd’hui, il s’agit Arlete Caetano, Technicienne en Composites.

De quoi êtes-vous responsable dans votre travail ? En quoi cela consiste-t-il, que faites-vous, avec qui ?

“En tant que technicien composite, nous sommes chargés de fabriquer des composants pour construire la voiture. Dans notre salle blanche, qui est une zone dont la température et l’humidité sont contrôlées, l’air est filtré par des filtres Hepa 10 fois par heure. Nous fabriquons principalement des composants de classe A, tels que le châssis, la suspension, les ailes avant/arrière, les supports de boîte de vitesses et de nombreux autres composants. Pour produire les pièces, nous utilisons une variété de matériaux composites, comme la fibre de carbone. Je travaille avec les techniciens en composites les plus talentueux et les plus qualifiés.”

Décrivez une journée typique dans votre travail.

“Le département utilise une liste de travail à faire qui décrit les priorités de la journée. La direction décide ensuite des pièces que je serai chargé de fabriquer ce jour-là. Pour pouvoir les produire, je dois suivre un dessin de conception, qui fournit toutes les informations, comme le matériau à utiliser, les spécifications et les mesures à respecter.”

Comment avez-vous obtenu cet emploi ? Quel est votre parcours et pourquoi avez-vous accepté cet emploi ?

“Cela fait plus de 10 ans que j’ai fait mes premiers pas dans le monde de la Formule 1. Enfant, j’ai grandi au Brésil et je n’ai jamais rêvé d’en faire partie, uniquement parce que cela semblait trop loin à atteindre, pour quelqu’un issu d’un milieu aussi pauvre que moi. J’ai déménagé au Royaume-Uni il y a quelques années et j’ai travaillé dur dans différents emplois.

Un jour, un ami qui travaille dans la Formule 1, après avoir vu la restauration de vieux meubles que j’avais faite, a pensé que je serais bon comme technicien composite, car j’avais l’œil pour les détails et une bonne habileté manuelle. Je ne savais pas ce que c’était. J’ai saisi la chance que la vie m’offrait. J’ai obtenu un poste de stagiaire pour apprendre tout ce qu’il fallait savoir sur le rôle d’un technicien en matériaux composites et je suis tombé amoureux de ce métier. J’ai finalement commencé à aimer ce que je faisais et je n’ai jamais cessé de faire ce que j’aime.”

Quel est votre momnt le plus mémorable….

“En 2012, regarder la première course de la saison en sachant que la voiture avait la suspension sur laquelle j’avais fièrement travaillé.”

Et la pire partie de votre travail… ?

“Voir notre voiture impliquée dans un incident.”

La meilleure partie de votre travail alors…

“L’espoir et l’excitation d’un bon résultat, qui m’excite chaque week-end.”

Que faites-vous après le travail ? Comment vous détendez-vous ?

“Je retourne à ma maternité, qui est l’autre meilleure partie de moi”.
Que faites-vous avant de vous endormir ?

“Je lis un livre.”

Plan B… Si vous ne faisiez pas votre métier, qu’auriez-vous fait à la place ?

“J’aurais été psychologue.”

source Alpine Cars

REJOIGNEZ LES ALPINISTES ?

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et ne plus rien rater de l'actualité des Alpinistes !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Precédent
Alpine Elf Europa Cup : Magny-Cours, deuxième épreuve de la saison 2022
| Alpine Elf Europa Cup : Magny-Cours, deuxième épreuve de la saison 2022

Alpine Elf Europa Cup : Magny-Cours, deuxième épreuve de la saison 2022

Sommaire Masquer QUI SE DÉTACHERA?

Suivant
1000 Alpine pour les 100 ans de Jean Rédélé : une Alpine F1 roulera à Dieppe le 28 Mai 2022
Alpine F1 Team Emilie Romagne Imola Sprint Alonso Ocon 2022 (1)

1000 Alpine pour les 100 ans de Jean Rédélé : une Alpine F1 roulera à Dieppe le 28 Mai 2022

Sommaire Masquer 1000 Alpine pour les 100 ans de Jean Rédélé : Alpine F1 entre

Vous aimerez aussi
Total
0
Share