Aller au contenu
première victoire pour Alpine et Esteban Ocon

Première Victoire pour Esteban Ocon et Alpine Grand Prix de Formule 1 de Hongrie

Première Victoire d’Alpine F1 Team depuis son arrivé en F1 il y seulement six mois.

Alpine a commencé son weekend avec des essais studieux en faisant rouler ces deux voitures avec des configurations différentes afin d’acquérir un maximum de données. Un travail montrant des Alpine avec une excellent rythme.

En qualifications, Alpine se hisse en Q3 offrant deux bonnes places  P8 Ocon,  P9 Alonso et des chances de réaliser un beau résultat ce weekend.

Avec des conditions météo très indécises, la grille de départ s’élance en pneus intermédiaires sur une piste humide. Les bleus réalisent un bon départ et arrivent à extraire sans dommage leurs A521 d’un gros accident entrainant l’abandon de nombreuses voitures du groupe de tête.  Esteban  réussi même à récupérer la deuxième place juste derrière Hamilton et Fernando septièmes. La direction de course décide finalement après un court suspense de brandir un drapeau rouge obligeant les voitures à regagner les stands.

Ce drapeau rouge offrait également une chance aux quelques voitures endommagées encore roulante de procéder à de menues réparations. Durand cette petite pause la météo commence à se préciser, mais la piste reste encore humide. Alors que les voitures sont dans un tour de formation, la piste se révèle bien plus sèche qu’un tour avant. L’occasion pour tous les pilotes Esteban en tête de venir se jeter dans la voie des stands et chausser des gommes slicks. Seul Hamilton resté en intermédiaires reste en piste et vient se positionner seul sur la grille de départ alors que les autres pilotes s’élanceront de la voie des stands, une science complètement surréaliste et inédite dans l’histoire de la formule 1.

Une fois la course relancée, Esteban prend rapidement la tête de la course, poursuivie par un Sebastian Vettel très rapide tandis qu’Hamilton effectué finalement son arrêt au stand pour venir chausser ses gommes slicks. Malgré les nombreuses attaques de l’Allemand, Esteban résiste et ne se laisse pas piéger par  l’undercut  effectué par l’Aston Martin sur l’Alpine du Français.

Magic Alonso

À l’arrière, Fernando réalise une prestation magnifique en contenant la folle remontée de  Lewis Hamilton sur sa Mercedes. Une résistance de tous les diables avec des manoeuvres magnifiques. Une prestation qui profite à Esteban retardant la remontée fulgurante du Britannique qui aurait pu mettre en danger le leader normand de la course.

Victoire

Pourtant ce ne fut pas chose facile, car Lewis Hamilton était avec des gommes fraîches, essayant sans relâche de faire fléchir l’Espagnol avant que ce dernier prenne large au deuxième virage abandonné par ses gommes plus anciennes. 

Course au sacre pour Ocon et Alpine

En tête de course, Esteban résiste sans commettre d’erreur, déjouant  successivement toutes les tentatives de  Sebastian Vettel de venir se loger dans son sillage à moins d’une seconde et profiter ainsi du DRS.

Esteban, restera en tête tout au long de la course avec un Vettel dans les rétroviseurs lui mettant une grande pression jusqu’à la consécration et la victoire sous le drapeau à damier.

Esteban devient ainsi le premier Français à s’imposer avec une voiture française et un moteur français depuis Alain Prost et Renault au Grand Prix d’Autriche en 1983. Il s’agit également de la première victoire de la marque Alpine, six mois seulement après ses débuts en F1.

Fernando réalise une magnifique prestation en ayant soutenu sans relâche son équipier en terminant cinquième puis ensuite quatrième sur tapis vert suite à la disqualification de Sebastian Vettel pour manque de carburant suffisant après la course, scellant son meilleur résultat depuis son retour en Formule 1 tout en signant avec Esteban le meilleur résultat de l’écurie à ce jour. 

C’était également sur ce même circuit que Fernando Alonso remportait son premier grand prix de sa carrière en 2003 sur une Renault.

Hommage Jean Pierre Jaussaud

Une belle manière de rendre hommage à Jean Pierre Jaussaud décédé récemment vainqueur des 24h du Mans pour Alpine Renault en 1978

Ouverture d’un centre Alpine en Hongrie

Alpine F1 Team est désormais cinquième du Championnat Constructeurs Ces résultats couronnent une belle semaine pour Alpine entamée par l’ouverture d’un nouveau Centre Alpine en Hongrie.