Aller au contenu
TUFFERY X ALPINE : SUR LA ROUTE DU MADE IN FRANCE

Tuffery X Alpine : sur la route du Made in France | Partie 1

Une balade dans les Cévennes à bord d’une A110 Légende gris tonnerre

Au printemps 2019, nous avons été invités par Alpine et Tuffery dans le sud de la France pour venir essayer un nouveau produit Alpine. Mais pour l’occasion pas de nouvelle voiture, nous sommes là pour parler d’une grande histoire familiale et de Jeans français.

Les Ateliers Tuffery c’est une marque centenaire qui existe depuis 1892 proposant ses jeans basés sur la toile Denim « Made in France ». Tuffery est installé depuis toujours au cœur des Cévennes à Florac, en Lozère. Julien Tuffery, l’arrière-petit-fils du fondateur dirige cette entreprise, fait honneur au meilleur de l’artisanat français.

Florac Le Vibron Source du Pêcher scaled | Tuffery X Alpine : sur la route du Made in France | Partie 1

Tailleur-confectionneur pratiquant le made in France depuis ses débuts

En quelques chiffres, Tuffery, est une société internationale qui a su se réinventer et trouver un nouveau souffle dans le retour aux produits de qualité. Aujourd’hui, la production tutoie les 12 000 jeans par an, contre 6 000 il y a deux ans.

Il y a un an, Alpine a commencé à imaginer une gamme de produits dérivée à ses couleurs de fabrication française de haute tenue. Attention, il ne s’agissait pas de tomber dans le luxe, une approche qui ne ressemblerait pas à l’esprit Alpine. C’est donc tout naturellement qu’Alpine s’est rapprochée des Ateliers Tuffery afin d’imaginer une première collaboration riche de sens et de savoir-faire.

Mais avant de présenter le jeans en détail, prenons la route ensemble. Direction la gare de Nîmes de bonne heure avec un rendez-vous donné vers 12 h. Vivant à Montpellier, je ne suis pas bien loin et j’en profite pour arriver tôt avec dans la tête de prendre mon temps pour faire des photos.

À mon arrivée, bien alignée et stationnée sur le parking de la gare je retrouve une dizaine d’Alpine, bleu Abysse, blanc solaire, des pures, des légendes. Pas de doute je suis au bon endroit.

Je prends rapidement mes marques et commence à discuter avec l’équipe Alpine qui nous annonce une balade pleine de surprise.

Le programme est le suivant :

tuffery x alpine sur la route du made in france map | Tuffery X Alpine : sur la route du Made in France | Partie 1

JOur 1

  • Direction Anduze aux portes des Cévennes afin de se restaurer et s’imprégner de l’ambiance autour de quelques spécialités locales.
  • Puis direction Florac via la corniche des Cévennes pour découvrir tout le potentiel de la petite sportive française sur son terrain de jeux favoris… les petites routes.
  • Arrivée à Florac vers 16 h pour découvrir et visiter les ateliers Tuffery et leurs savoir-faire.
  • Pour les plus aventuriers, une boucle d’heure trente sur de petites routes pour profiter du paysage/petites routes dignes des plus belles spéciales de rallyes.
  • Accueil à l’hôtel dans un gîte à proximité de Florac avant un diner en compagnie de Julien & Myriam Tuffery.

JOur 2

  • Départ à 8 h 30 pour un retour via la corniche des Cévennes vers Nîmes et la fin du road trip.

Cet article est là pour comprendre comment deux sociétés avec une histoire aussi riche et appartenant à des domaines différents peuvent élaborer et collaborer sur un produit ?

tuffery x alpine sur la route du made in france 14 | Tuffery X Alpine : sur la route du Made in France | Partie 1

Direction Anduze.

Avant de partir, je rencontre enfin Julien Tuffery qui nous annonce le programme et nous diffuse tout l’enthousiasme investi dans la confection de son nouveau produit. Puis, vient le moment de choisir l’A110 pour ce road-trip. Ayant déjà essayé l’A110 Première Édition à plusieurs reprises, je me tourne rapidement vers une série Légende. La dernière hésitation et la couleur : Gris Tonnerre/Jantes Serac ou Bleu Abysse/ Jantes Légendes.
Ce matin-là, la lumière est particulièrement en faveur du gris tonnerre que j’avais trouvé particulièrement sombre au salon de Genève. Mais là, j’adore la pigmentation du gris est très flatteuse et j’ai toujours beaucoup apprécié les jantes Serac.

tuffery x alpine sur la route du made in france 16 | Tuffery X Alpine : sur la route du Made in France | Partie 1

C’est décidé, je monte dans une A110 Légende gris tonnerre intérieur noir, avec jantes Serac. Je fais également connaissance de mon passager pour la première partie du road-trip. Si lui semble à l’aise pour parler de Mode, pour moi c’est une première et inversement pour lui, du coup nos discussions s’articuleront autour de nos connaissances respectives afin de profiter au mieux de chaque moment du road-trip concocté par Alpine et Tuffery.

Nous quittons calment Nîmes, c’est l’heure de la sortie des Lycéens qui regarde avec de grands yeux ce défilé de petites sportives qui passe sous leurs yeux. Les pouces en l’air, les sourires au passage piétons ou au feu finissent de nous rappeler que nous sommes dans une voiture exceptionnelle de par son histoire, sa ligne ou même sa conception.

Après un bref passage sur voies rapides, nous commençons enfin à enchaîner de petites portions sinueuses, mais c’est encore bien large et vu le volume compact de l’A110, on a l’impression d’être sur une autoroute.

Je retrouve rapidement mes repères au volant et je laisse le moteur vrombir. Quel plaisir de réentendre les pétarades à chaque lever de pied sur l’accélérateur ou encore d’entendre l’écho du moteur rebondir sur les parties rocheuses qui escorte la route. Mais ce n’est encore rien en comparaison de la richesse que propose la corniche des Cévennes.

Arrivé à Anduze pour nous restaurer, j’en profite pour contempler encore un peu plus l’A110 légende et son gris tonnerre qui brille au soleil printanier. Selon l’angle, on à l’impression que l’aluminium à juste reçu un vernis transparent.

L’usine de Dieppe est très réputée pour son savoir-faire en peinture. Pour les plus passionnées de, savez-vous que le jaune Sirius de la Clio RS produite pendant des années à Dieppe avant l’arrêt de sa production et est différent du Jaune proposé sur la Megane RS produite à Valence. Un secret jalousement préservé par les coloristes normands.
Petite devinette, puisqu’au moment où cet article est sorti vous connaissez déjà la teinte gris tonnerre mat de l’A110S. À votre Avis qu’elle est, la teinte la plus résistante aux aléas du temps entre un gris tonnerre « vernis » et sa variante « mate ».

À l’attaque de la corniche des Cévennes

Après un repas (sans Alcool), nous reprenons la route direction Florac et l’atelier Tuffery. Julien Tuffery, nous explique avant de partir qu’il s’agit de la route empruntée par son arrière-grand-père, depuis son atelier jusqu’à Nîmes, pour récupérer ses tissus. La corniche des Cévennes est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Un patrimoine exceptionnel dont la valeur est inestimable, située dans une région faiblement peuplée, elle est ainsi peu polluée et donc préservée.

« Pour nous y rendre, nous prendrons la route qu’empruntait mon arrière grand-père, depuis son atelier jusqu’à Nîmes, pour récupérer ses tissus. »

tuffery x alpine sur la route du made in france 5 scaled | Tuffery X Alpine : sur la route du Made in France | Partie 1

Une fois sorti d’Anduze nous commençons à enchainer nos premiers virages et profiter des lacets de la corniche des Cévennes. Nous pouvons enfin laisser exploser la sonorité du quatre cylindres. Je prends plaisir en égrainer les rapports aux palettes. Si la visibilité est suffisante, j’exploite la route pour négocier au mieux chaque virage qui se présente moi. Avec sa caisse légère et son système à double triangulation, l’A110 évolue telle une danseuse sur ces routes. On s’imagine rapidement tel un pilote de rallye dévorant une spéciale. L’A110 est prévenante et peut pardonner les excès.

Je détaillerais davantage toute la partie conduite de ce road-trip dans un second article à suivre, car ici il est surtout question de Tuffery.

Visite des Ateliers Tuffery.

Atelier Tuffery est une entreprise familiale française fabricant de jeans, installé à Florac. Fondée par Célestin Tuffery, elle trouve ses origines à la fin du XIXème siècle et porte successivement différents noms comme: Établissements Jean Tuffery dans les années 1960 ou Boutique Tuff’s bien après. Elle est entreprise du patrimoine vivant et l’établissement reste « le plus ancien et le dernier fabricant de jeans » en France.

tuffery x alpine sur la route du made in france 2 scaled | Tuffery X Alpine : sur la route du Made in France | Partie 1

LE RENOUVEAU De l’ATELIER TUFFERY

Au 19ème siècle, Célestin TUFFERY, maître tailleur, cherche une solution pour habiller les ouvriers venus construire le chemin de fer pour la traversée des Cévennes. Il achète alors, à Nîmes, de la toile 100 % coton, teintée en indigo et donne ainsi naissance au jean français, à Florac, en 1892.
Sur cette période, l’entreprise emploie une cinquantaine de personnes et supporte une production de 500 jeans par jour. L’atelier gagne rapidement une renommée nationale.
Après trois générations de transmission du savoir-faire familial, le retour du made in France, souffle un vent de renouveau sur le patrimoine artisanal français.
Julien, 4e génération, perpétue aujourd’hui cet héritage du geste, en ouvrant un nouvel atelier de confection à Florac et en redonnant à la maison son nom d’origine : Atelier TUFFERY.
En hommage à cette histoire familiale, chaque pantalon Atelier TUFFERY porte le prénom d’un membre de la famille.

Le bon sens, c’est le génie en bleu de travail. » (R. W. Emerson)

LE SAVOIR-FAIRE D’ATELIER TUFFERY

Atelier TUFFERY conçoit, découpe, coud, assemble et délave en France, chacune des pièces qui constituent ses jeans. Un drapeau bleu, blanc, rouge est présent sur chacun des modèles, rappelant cette fierté́ tricolore. Cette fabrication française s’inscrit aussi dans une démarche de slow-fashion, respectueuse de l’environnement. Les matières premières sont choisies au plus près de l’atelier, afin de limiter, au maximum, l’empreinte carbone. Les jeans sont produits selon la variation de la demande pour éviter la surproduction. Les délavages sont réalisés en France, de manière écologique.

À l’ère du digital, Julien et Myriam se tournent vers le tout digital pour mettre en avant leur savoir-faire et l’artisanat rural. Malgré la distance avec une grande ville, les Ateliers Tuffery restent à Florac et emploie aujourd’hui, une dizaine de personnes. Chacune d’entre elles est formée à ce siècle de savoir-faire, de façon polyvalente, sur l’ensemble des tâches liées à la confection d’un jean, soit 30 métiers différents en fabrication. Pour vous donner un ordre d’idées, le cycle de formation d’un nouveau maitre tailleur-confectionneur dure 1 an et demi !

L’Atelier Tuffery dessine de nouvelles coupes adaptées aux tendances contemporaines ainsi qu’aux exigences de notre quotidien, mais continue de produire des coupes dites mythiques de la maison qui ont fait vivre la marque depuis plus d’un siècle.

Pas de travail à la chaine, ici on vise la qualité et le fait main. il faut compter entre 1 h et 1 h 30 à l’Atelier Tuffery, pour assembler un jean.

Atelier Tuffery sélectionné des toiles de qualité, mais de produit pas elle-même ses toiles. Tisser et tailler ce n’est pas le même métier nous explique Julien Tuffery. Les toiles doivent être résistantes pour durer. Les jeans sont réparables. Tuffery respecte les classiques, mais innove également.
La découpe des toiles est optimisé pour limiter les chutes trop importantes. Les poches arrières sont en deux parties pour pouvoir rapidement réparer une des parties les plus usées si besoin, cela limite le coup à l’entretien, mais cela augmente également le temps de production.