Alpine ENdurance Team A424 1812 Kilomètres Qatar Airways du Qatar

Alpine A424 et Alpine Endurance Team : une performance remarquable aux 1812 kilomètres Qatar Airways

L’Alpine A424, fleuron d’Alpine Endurance Team, a fait ses premiers tours de roue dans la prestigieuse catégorie Hypercar du Championnat du Monde FIA d’Endurance, marquant le début d’une nouvelle ère pour la marque française.

Cette première apparition aux 1812 Kilomètres Qatar Airways a été l’occasion pour l’équipe de montrer sa détermination et son expertise technique, accumulant des données précieuses pour les courses à venir. Le point culminant de cet événement a été une performance remarquable qui a vu l’Alpine se distinguer parmi les nouveaux venus en Hypercar.

Alpine Endurance Team : Une Préparation Rigoureuse, la Clé du Succès

La préparation de l’Alpine A424 pour cette compétition a été minutieuse. Avec plus de 2500 kilomètres parcourus durant le Prologue, l’équipe s’est présentée au Qatar confiante mais humble, consciente des défis à relever. Les qualifications ont mis en lumière le potentiel de l’A424, notamment grâce à l’excellente performance de Nicolas Lapierre et de Paul-Loup Chatin, qui ont brillamment positionné leurs véhicules sur la grille de départ, prouvant dès le début la compétitivité de l’Alpine dans cette nouvelle catégorie.

Dès son entrée en scène sur le circuit d’endurance, l’Alpine A424 a démontré une maîtrise remarquable, évitant les écueils typiques des compétitions de haut niveau grâce à une stratégie de gestion des pneumatiques et de l’énergie à la fois judicieuse et efficace. La capacité de l’équipe à naviguer à travers les difficultés inhérentes de la course, notamment pendant les phases de neutralisation, a été exemplaire, culminant avec la traversée de la ligne d’arrivée en neuvième position par Charles Milesi.

Ce résultat, surpassant les attentes pour une première course, met en exergue le travail acharné de l’équipe et souligne le potentiel indéniable de l’Alpine A424.

Alors que le programme F1 d’Alpine connaît des défis, la marque s’est illustrée par une entrée remarquable dans la catégorie reine de l’Endurance. Avec des objectifs initiaux modestes, se concentrant sur l’arrivée de ses deux véhicules, les essais préliminaires solides et une qualification impressionnante ont rapidement mis en lumière les capacités de l’A424. La course a non seulement confirmé ces premières impressions mais a également révélé l’excellence de l’exécution par l’équipe, positionnant Alpine en tant que force dominante parmi les nouveaux entrants.

La performance sans faute de l’équipe, malgré un léger incident entre Mick Schumacher et une LMGT3, a prouvé la fiabilité et le rythme compétitif de l’A424, permettant à la voiture n°35 de se classer huitième et à la n°36, pilotée par Schumacher, de finir douzième. Cette entrée en matière non seulement place Alpine sur la carte dès sa première participation mais souligne également son statut de meilleure nouvelle venue, offrant un aperçu prometteur de l’avenir.

Philippe Sinault, Team Principal de d’Alpine Endurance Team, exprime sa satisfaction quant à ces débuts, reconnaissant la difficulté inhérente à une course de dix heures sur un circuit inconnu. L’accomplissement de terminer l’épreuve avec les deux voitures, dont une dans le top dix, est salué comme une réussite majeure, reflétant l’apprentissage et la croissance collective de l’équipe à travers cette expérience.

Cette performance au Championnat du Monde d’Endurance (WEC) représente un vent de fraîcheur pour Alpine, marquant le début d’un chapitre prometteur pour la marque dans l’arène de l’endurance. Philippe Sinault souligne l’importance de continuer à apprendre et à se développer dans tous les aspects de la compétition, reconnaissant que, bien que des progrès significatifs aient été réalisés, le chemin à parcourir reste long.

Prochaines Étapes : Vers les 6 Heures d’Imola

Forts de cette expérience réussie, l’Alpine Endurance Team et l’A424 se tournent maintenant vers l’avenir avec optimisme. Les 6 Heures d’Imola représentent le prochain défi pour l’équipe, qui se prépare déjà à capitaliser sur les enseignements du Qatar. L’ambition est claire : continuer à progresser, à apprendre et à se battre pour des positions de plus en plus avantageuses dans le championnat.

Classements

Voici les tableaux récapitulatifs des classements pour l’événement “1812 Kilomètres Qatar Airways du Qatar”, ainsi que pour les Championnats du Monde d’Endurance des pilotes et des constructeurs Hypercar :

1812 Kilomètres Qatar Airways du Qatar

PositionTeam
1Porsche Penske Motorsport n°6
2Hertz Team JOTA n°12
3Porsche Penske Motorsport n°5
8Alpine Elf Endurance Team n°35
12Alpine Elf Endurance Team n°36

Championnat du Monde d’Endurance des pilotes Hypercar

PositionPilotesPoints
1Estre / Lotterer / Vanthoor38
2Stevens / Ilott / Nato27
3Campbell / Christensen / Makowiecki24
8Chatin / Habsburg / Milesi6
12Lapierre / Schumacher / Vaxiviere0

Championnat du Monde d’Endurance des constructeurs Hypercar

PositionConstructeurPoints
1Porsche39
2Cadillac23
3Ferrari18
4Toyota15
5Alpine12

Galerie photos

Ils ont dit

Charles Milesi

« C’était une course réussie et nous ne nous attendions pas forcément à finir dans le top dix pour nos débuts sur un circuit inédit.

C’était déjà une belle réussite de passer la ligne d’arrivée avec les deux voitures, mais le fait d’en avoir une en huitième position est un véritable bonus.

Notre rythme semble prometteur face à plusieurs autres constructeurs, ce qui est encourageant pour la suite même s’il reste beaucoup à apprendre et comprendre. L’équipe a fait de l’excellent travail et nous avons tous hâte d’être à Imola. »

Ferdinand Habsburg

« J’étais extrêmement fier et heureux d’être au volant de l’Alpine A424 pour son premier départ.

J’étais aussi un peu nerveux, mais je savais que j’étais au bon endroit et entouré des bonnes personnes. Nous avions une excellente stratégie et nous avons presque réalisé un sans-faute pour obtenir ce résultat dont nous sommes très contents.

C’est un peu le même sentiment que lorsque vous gravissez une montagne en partant de son pied. J’en ai beaucoup escaladé en tant qu’Autrichien, et je peux vous garantir que c’est incroyable de tout faire afin d’arriver au sommet… Et c’est un peu ce que je ressens en ce moment ! »

Paul-Loup Chatin

« C’était une belle course et j’en suis très heureux pour l’équipe, qui a fait un travail extraordinaire depuis deux ans pour nous donner une voiture performante et fiable dès la première épreuve.

Je crois que personne ne peut réaliser tous les efforts que cela demande en coulisses. L’important était de ne faire aucune erreur pour voir où cela nous mènerait.

Nous sommes finalement premiers parmi les nouveaux arrivants et huitièmes sur dix-neuf Hypercars, devant certaines pointures du championnat.

Ces premiers points sont juste fabuleux et viennent récompenser les efforts fournis par toute l’équipe. »

Matthieu Vaxiviere

« C’est un véritable accomplissement de finir notre première course avec les deux voitures, et encore plus avec une dans les points.

Je crois que nous pouvons tous être satisfaits du travail accompli durant la phase de développement puisque nous n’avons pas rencontré le moindre souci.

Nous nous devions d’être humbles pour nos débuts et nous l’avons été. Cette belle aventure démarre sur une note positive, mais le travail acharné se poursuivra à Imola. »

Mick Schumacher

« Cette première semaine de course s’achève avec beaucoup de positifs et d’apprentissages dans ce monde de l’Endurance.

Nous avions un bon rythme pour nous battre pour les points, ce qui n’était pas forcément prévu, donc nous pouvons être vraiment contents et je suis très heureux que l’équipage de la voiture sœur y soit parvenu.

Nous disposons d’une équipe solide, soudée et ambitieuse pour le prochain rendez-vous et nous avons déjà tous hâte d’être à Imola. »

Nicolas Lapierre

« C’était un week-end très satisfaisant dans l’ensemble. Nous avons atteint notre principal objectif qui était l’apprentissage et nous avons même fait mieux qu’espéré avec une voiture dans les points et la nôtre qui était dans le rythme tout au long de la semaine.

L’équipe a été excellente et sereine sur le plan opérationnel et c’est de bon augure pour l’avenir. Après une séance d’essais, nous nous rendrons sur un circuit bien différent à Imola.

Nous nous réjouissons d’y aller pour continuer à travailler d’arrache-pied après ce départ plutôt positif. »

Philippe Sinault, Team Principal Alpine Endurance Team

« Nous savions qu’il serait difficile de commencer par une course de dix heures sur un nouveau circuit, mais nous sommes contents de cette prestation. Nous avons rendu une copie propre.

C’est un bel exploit de rallier l’arrivée avec nos deux voitures, dont une dans le top dix. Finir cette épreuve avec nos deux équipages a permis à toute l’équipe, des mécaniciens aux pilotes en passant par les ingénieurs, d’apprendre énormément sur notre package technique et humain.

Je tiens d’ailleurs à remercier et féliciter chaque membre de l’écurie. J’ai rarement vu des personnes autant engagées dans un projet. Les fondations sont désormais posées après ces dix jours intenses au Qatar. Nous avons clairement franchi une nouvelle étape, mais nous savons que la route est encore très longue.

Il nous faut continuer à apprendre et d’acquérir compétences et expérience dans tous les domaines. »

Source : Alpine Endurance Team

REJOIGNEZ LES ALPINISTES ?

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et ne plus rien rater de l'actualité des Alpinistes !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Total
0
Shares
Commentaires 1
  1. Je formule mes meilleurs voeux aux équipes Alpine face à une situation qui me semble pourtant bien loin de celle décrite par les manipilateurs du marketing. Les passionnés ne sont pas dupes et ne méritent pas d’être promenés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Precédent
Alpine Endurance Team et l’A424 : premier test réussi au Prologue WEC de Losail 2024
Alpine Endurance Team A424 Losail Qatar Prologue 2024 Hypercar WEC

Alpine Endurance Team et l’A424 : premier test réussi au Prologue WEC de Losail 2024

Sommaire Masquer Alpine Endurance Team : le Prologue à Losail, répétition

Suivant
Alpine F1 Team : un Grand-Prix de Bahreïn à oublier
Alpine F1 Team A524 Bahreïn 2024 - 18

Alpine F1 Team : un Grand-Prix de Bahreïn à oublier

Sommaire Masquer Alpine F1 Team : fiabilité au rendez-vous, performance à

Vous aimerez aussi
Total
0
Share