Aller au contenu
Alpine Elf Matmut Endurance

Alpine Elf Matmut Endurance Team sur la 2ème ligne de la grille de départ aux 24 Heures du Mans

Troisième de l’Hyperpole, Alpine Elf Matmut Endurance Team et son Alpine A480 n°36 confiée à André Negrão, Mathieu Vaxiviere et Nicolas Lapierre s’élancera depuis la deuxième ligne de la grille de départ. 

Une lutte serrée face à Toyota

Dès mercredi, les débats s’ouvraient par une séance d’essais libres sur le Circuit de la Sarthe. Dédiée aux vérifications des différents systèmes ainsi qu’au rodage des éléments mécaniques et électroniques, cette première session voyait les trois pilotes se relayer durant trois heures pour peaufiner l’équilibre et les réglages de l’A480 en vue de la course.

Deux heures plus tard, la tension montait d’un cran lorsque l’Alpine n°36 s’alignait au départ des qualifications. Pour lancer les hostilités, Mathieu Vaxiviere s’installait au volant et se plaçait immédiatement dans le trio de tête avant une neutralisation causée par la sortie d’une LMP2. Au retour du drapeau vert, le Français tirait son épingle du jeu dans un trafic de plus de soixante voitures en abaissant régulièrement ses temps pour hisser son prototype au deuxième rang.

Assurée d’une place en Hyperpole, l’équipe technique choisissait de garder l’A480 au garage dans les dix dernières minutes afin de se concentrer sur la première séance de nuit de la semaine mancelle. André Negrão, Mathieu Vaxiviere et Nicolas Lapierre reprenaient ainsi leurs repères dans l’obscurité au cours d’une session productive conclue en quatrième position avec vingt-quatre tours au compteur.

Jeudi, Alpine Elf Matmut Endurance Team confirmait sa montée en régime en signant le meilleur temps de la troisième séance d’essais libres en 3’26’’594 sous l’impulsion de Nicolas Lapierre. Le Français se voyait ensuite confier l’exercice de l’Hyperpole réunissant les six meilleurs des catégories Hypercar, LMP2, GTE Pro et GTE Am.

Lancé dans une chasse effrénée au chronomètre dès l’ouverture de la voie des stands au crépuscule, Nicolas Lapierre bouclait son premier effort en 3’28’’506 juste avant le drapeau rouge provoqué par un concurrent engagé en GTE Pro. Après une brève interruption, le Français repartait au combat en améliorant immédiatement en 3’26’’015, puis en 3’25’’574 dans sa bataille pour la troisième place avec la Glickenhaus n°708. Dans les instants finaux, Nicolas Lapierre s’élançait pour une ultime tentative, mais il devait finalement se contenter du troisième rang lorsqu’il était gêné au virage d’Arnage.

Les préparatifs de l’équipe s’achevaient par un galop d’essais jusqu’à minuit. Le trio exploitait cette séance sans perturbation pour finir d’ajuster ses automatismes et effectuer un nouveau balayage de vérifications dans de nombreux domaines.

Avant la course, la célébration via une parade

Samedi, Alpine Elf Matmut Endurance Team et ses concurrents auront à nouveau le droit à un warm-up de 11h30 à 11h45.

Peu après, Alpine célèbrera ses engagements en sport automobile à l’occasion d’une parade exceptionnelle réunissant ses modèles de F1 et d’Endurance aux côtés des A110 GT4, A110 Rally et A110S en présence des pilotes Alpine F1 Team Fernando Alonso et Esteban Ocon.

Dans la foulée, Nicolas Lapierre sera au volant de l’Alpine A480 n°36 pour le départ d’une 89e édition des 24 Heures du Mans s’annonçant grande ouverte.

Ils ont dit

Philippe Sinault
during a private tests session for the 2021 FIA World Endurance Championship season on the Motorland, Ciudad del Motor de Aragón, from February 12 to 15 in Alcaniz, Spain – Photo François Flamand / DPPI

Philippe Sinault, Team Principal d’Alpine Elf Matmut Endurance Team

« L’équipe est prête. La vraie satisfaction est que nous avons beaucoup roulé durant cette semaine sarthoise et tout se passe bien jusqu’à présent. La qualification s’est bien déroulée, tout comme l’Hyperpole.

Nous sommes à notre place, dans notre rôle assumé. Nicolas a chaussé deux trains de pneumatiques. Le premier nous a permis d’ajuster le ‘power management’ en vue de son tour rapide et nous savions que la fenêtre de tir serait serrée avec seulement trente minutes de séance. Le drapeau rouge a fait que nous n’en avons eu que deux cartouches sur ses deux premières tentatives avec le deuxième set de pneus.

Son dernier effort a été compromis par le trafic, mais cela n’aurait probablement rien changé à la hiérarchie. Une révision complète de la voiture nous attend désormais demain. Nous allons remettre l’A480 à neuf avant d’attaquer le gros morceau pour lequel nous sommes concentrés depuis le mois de septembre l’an dernier ! »

alpine endurance team a480 NICOLAS LAPIERRE1170967 | Alpine Elf Matmut Endurance Team sur la 2ème ligne de la grille de départ aux 24 Heures du Mans
Lapierre Nicolas (fra), Alpine Elf Matmut Endurance Team , Alpine A480, portrait during a private tests session for the 2021 FIA World Endurance Championship season on the Motorland, Ciudad del Motor de Aragón, from February 12 to 15 in Alcaniz, Spain – Photo François Flamand / DPPI

Nicolas Lapierre, pilote Alpine Elf Matmut Endurance

« Nous avons effectué une bonne préparation tout au long de la semaine et il nous tarde déjà d’être samedi. La voiture se comporte bien et nous n’avons rencontré aucun problème malgré un roulage assez important ces deux derniers jours. Nous sommes donc fin prêts.

La pole position n’était pas l’objectif principal comme nous savions que la Toyota est plus rapide sur un tour. Nous devrons les maintenir sous pression pour saisir chaque opportunité qui se présentera en course. »

alpine endurance team a480 ANDRE NEGRAO1170994 | Alpine Elf Matmut Endurance Team sur la 2ème ligne de la grille de départ aux 24 Heures du Mans
Negrao André (bra), Alpine Elf Matmut Endurance Team , Alpine A480, portrait during a private tests session for the 2021 FIA World Endurance Championship season on the Motorland, Ciudad del Motor de Aragón, from February 12 to 15 in Alcaniz, Spain – Photo François Flamand / DPPI

André Negrão, pilote Alpine Elf Matmut Endurance

« Nous avons bouclé notre préparation et je me sens prêt. Nicolas a fait de l’excellent travail avec un beau tour à la clé. Nous partirons troisièmes et nous donnerons absolument tout.

Je prends beaucoup de plaisir, je suis vraiment à l’aise au volant de l’A480 et je suis extrêmement satisfait du travail réalisé depuis dimanche. J’ai désormais hâte d’être au départ !  »

alpine endurance team a480 MATTHIEU VAXIVIERE1170949 | Alpine Elf Matmut Endurance Team sur la 2ème ligne de la grille de départ aux 24 Heures du Mans
Vaxivière Matthieu (fra), Alpine Elf Matmut, Alpine A480, portrait during a private tests session for the 2021 FIA World Endurance Championship season on the Motorland, Ciudad del Motor de Aragón, from February 12 to 15 in Alcaniz, Spain – Photo François Flamand / DPPI

Matthieu Vaxiviere, pilote Alpine Elf Matmut Endurance

« Tous nos essais libres ont été extrêmement positifs. Les sensations sont vraiment bonnes au volant, tous les membres de l’équipe dégagent une belle sérénité et nous sommes assurément prêts à relever le défi qui nous attend. Nous allons désormais nous focaliser sur la course.

Ces 24 Heures du Mans s’annoncent véritablement fantastiques et nous avons hâte d’être enfin le Jour J puisque cela fait déjà plus d’une semaine que nous sommes arrivés dans la Sarthe ! »

RÉSULTATS

  • Essais Libres 1 : 2e en 3’29’’309 (+0’’086) – 26 tours
  • Qualifications : 2e en 3’27’’095 (+0’’816) – 10 tours
  • Essais Libres 2 : 4e en 3’30’’744 (+1’’393) – 24 tours
  • Essais Libres 3 : 1er en 3’26’’594 – 29 tours

Source : Alpine Elf Matmut Endurance

close

REJOIGNEZ LES ALPINISTES ?

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et ne plus rien rater de l'actualité des Alpinistes !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Afficher les réponses

Rejoignez la discussion

Un commentaire sur “ Alpine Elf Matmut Endurance Team sur la 2ème ligne de la grille de départ aux 24 Heures du Mans ”

  1. La chance de cette équipe c’est d’avoir « un patron » toujours linéaire, qui sait passer les messages à tous avec determination et tact… D’avoir un ingénieur ultra performant capable de tirer le maximum de cette voiture et d’avoir un pilote maison formé par le Patron depuis ses débuts…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share via
Copy link