A la une

Juillet 2022

ven 1/7 – dim 3/7

DTM - 🇩🇪 Norisring

ven 1/7

14:00 – 15:00
F1 - 🇬🇧 GP de Grande-Bretagne - FP1
17:00 – 18:00
F1 - 🇬🇧 GP de Grande-Bretagne - FP2

J’ai choisi le nom Alpine pour ma firme, car cet adjectif représente pour moi le plaisir de conduire sur les routes de montagne. C’est en sillonnant les Alpes avec ma 4CV à boite 5 que je me suis le plus amusé. Cette conduite passionnante, il fallait que mes clients la retrouvent au volant de la voiture que je voulais construire. Alpine est un nom qui sonne bien, c’est également un symbole.

Jean Rédélé, fondateur d’Alpine
ALPINE LE RETOUR EN COMPÉTITION

ALPINE LE RETOUR EN COMPÉTITION

Philippe Sinault Bernard Ollivier Signatech Alpine.

Alpine en LMP1 ? Bernard Ollivier nous donne la réponse…

Pour Alpine et son engagement en Endurance, deux questions importantes vont se poser d’ici la fin de l’année. A la vue des résultats en WEC pour la deuxième année consécutive, tout laisse à penser que l’équipe de Philippe Sinault va être titrée. Naturellement, après un succès couronné en LMP2 il serait logique pour l’écurie Française Signatech de passer à la catégorie reine “LMP1”. Or, suite à une interview de Bernard Ollivier sur le site motorsport.com, le Directeur Général Adjoint, stoppe tout espoir:

” Le LMP1 Privé ne nous intéresse pas, et le LMP1-H non plus. Les budgets sont astronomiques, nous n’en avons pas les moyens, […] et puis, un programme LMP1-H n’apporterait rien de spécial “

Bien que l’écurie souhaite poursuivre en LMP2 pour la saison 2017, tout n’est pas joué. Le règlement WEC va évoluer, ce qui ne va pas arranger les affaires d’Alpine. Seuls quatre constructeurs seront admis ce qui implique qu’Alpine ne pourrait pas renommer le châssis ORECA 05 en 460 (B ?). Le verdict n’est pas encore clos mais la situation s’annonce délicate pour la visibilité de la marque en Championnat d’Endurance. Bernard Ollivier continue:

On aimerait rester en LMP2. Le règlement change, avec quatre constructeurs admis. Ce qui fait que nous ne pourrions pas mettre le nom Alpine sur nos châssis. Ce qui nous poserait problème pour la suite. C’est un véritable levier pour la marque qui disparaîtrait. Ce programme est aussi un support pour la marque. On amènera notamment le prototype Alpine Vision à Fuji, au Japon, qui est un marché que nous visons. Nous attendons de savoir ce que va donner le règlement.

Comme nous l’avions déjà évoqué il y a quelques semaines, la Direction d’Alpine ne s’interdit pas une implication en GT4:

Attendons d’abord de voir si la version de série à du succès. Si c’est le cas, pourquoi pas envisager une version GT4. Quoiqu’il en soit, ce ne sera pas avant 2018. Comme je le disais, nous allons faire les choses pas à pas.”

Quoi qu’il en soit, l’avenir d’Alpine en compétition continuera en endurance. Pour toute vraisemblance, le scénario suivant risque de se réaliser; la saison 2017 se poursuivra en LMP2 avec une probable dérogation exceptionnelle afin qu’Alpine prépare au mieux 2018 et changer de catégorie.

Source: motorsport.com


close






REJOIGNEZ LES ALPINISTES ?

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et ne plus rien rater de l'actualité des Alpinistes !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Precédent
L’Alpine A120 sillonne l’Europe
Alpine A120 AS1 Test 3 | Alpine sera présent au Goodwood Festival of Speed 2022

L’Alpine A120 sillonne l’Europe

Il y a quelque jours, nous vous dévoilions les photos de l’Alpine A120 /

Suivant
1973 Alpine A110 1300 V85 – Silodrome
Alpine A110 Silodrome 1 | Alpine sera présent au Goodwood Festival of Speed 2022

1973 Alpine A110 1300 V85 – Silodrome

Le modèle que vous voyez ici est équipé par le 4 cylindres 1289cc de 81 cv

Vous aimerez aussi
Total
0
Share