A la une
MiamiGP🇺🇸 | BWT Alpine F1 Team pose ses roues à Miami #MiamiGP🇺🇸

BWT Alpine F1 Team pose ses roues à Miami #MiamiGP🇺🇸

BWT Alpine F1 Team présente le Grand Prix de Miami la cinquième course de la saison 2022 de Formule 1 #MiamiGP🇺🇸.

Les pilotes Esteban Ocon, Fernando Alonso et Team Principal Otmar Szafnauer, partagent leurs sentiments sur le Grand Prix de Miami.

#MiamiGP🇺🇸 track

C’est absolument fantastique que la Formule 1 aille à Miami. C’est un excellent endroit pour organiser une Grand Prix pour la première fois, donc nous sommes tous impatients de mettre les voitures sur la piste et de rouler sur ce circuit. Le fait d’avoir une course à Miami souligne la popularité actuelle de la Formule 1, d’autant que tous les billets ont été vendus en seulement quelques jours. C’est génial et nous sommes tous impatients d’y être.

La Formule 1 a toujours été populaire en Amérique. Je me souviens avoir regardé ma première course à Détroit dans les années 1980, c’est ce qui m’a donné envie de faire carrière en sport automobile. C’est fantastique que la Formule 1 se développe aujourd’hui en Amérique, qu’elle attire de nouveaux fans, qu’elle se produise dans de nouvelles villes et qu’elle fasse découvrir à un nouveau public un sport établi mondialement. Cette année, nous avons deux courses en Amérique, l’année prochaine ce sera trois et au-delà, qui sait ? Les opportunités sont nombreuses et c’est passionnant pour notre sport.

Otmar Szafnauer

Nous parlons de Miami depuis des années ! Et ça s’est enfin concrétisé, ce qui est très enthousiasmant pour toutes les personnes impliquées dans ce sport. La Formule 1 s’est beaucoup développée aux États-Unis ces dernières années, et Miami est une ville tellement emblématique… Ce devrait être un week-end sympathique et je suis impatient de m’y rendre. Je n’ai vu Miami que dans les films et j’ai vu un peu à quoi ressembleront le circuit et les installations.

Tout cela semble très impressionnant. De mon côté, je me suis bien préparé au simulateur et j’ai discuté avec l’équipe de la meilleure façon d’aborder cette nouvelle piste. Piloter sur un nouveau circuit est toujours exaltant parce que vous ne savez pas vraiment à quoi vous attendre jusqu’à ce que vous y boucliez votre premier tour. Mais l’approche et la préparation restent les mêmes que pour tous les autres week-ends.

Esteban Ocon

Je dirais qu’après quatre courses, le résultat est mitigé. Il y a eu pas mal de dépassements à Bahreïn et en Arabie Saoudite. Mais en Australie et à Imola, il était – comme attendu – difficile de dépasser. Je pense qu’il est encore trop tôt pour porter un jugement. Bahreïn et l’Arabie Saoudite offrent des opportunités de dépassement uniques, donc peut-être est-ce grâce à la nature de leur tracé que nous avons vu plus de dépassements là-bas.

Il est clair qu’il est plus facile de suivre les voitures qui nous précèdent et comme les autos souffrent toutes de niveaux différents de dégradation des pneus, cela engendre différentes stratégies et des opportunités en course. Les voitures sont agréables à conduire, mais nous jugerons de l’impact sur la spectacle quand nous aurons davantage de courses derrière nous à même de nous permettre de comparer.

Fernando Alonso

A l’occasion du Grand Prix de FD1 de #MiamiGP🇺🇸 :

Informations sur le Grand Prix de Miami

  • L’autodrome international de Miami se trouve aux abords de l’emblématique Hard Rock Stadium, qui a accueilli six Super Bowls, deux World Series et Wrestlemania XXVIII.
  • Les concepteurs du circuit ont créé plus de 35 variantes différentes de la piste avant d’arriver au tracé définitif.
  • Miami est le 11e site différent à accueillir une course de Formule 1 aux États-Unis.
  • Les voitures équipées de moteurs Renault ont obtenu sept pole positions, deux victoires et six meilleurs tours en course aux États-Unis.
  • Renault a marqué ses premiers points en Formule 1 à l’occasion de l’édition 1978 du Grand Prix des Etats-Unis, à Watkins Glen, grâce à la quatrième place de Jean-Pierre Jabouille.
  • Fernando est monté à deux reprises sur le podium aux États-Unis et a marqué des points à six reprises.
  • C’est le troisième circuit américain sur lequel Fernando va courir en Formule 1, lui qui a roulé à Indianapolis jusqu’en 2007 puis sur le Circuit des Amériques d’Austin à partir de 2012.
  • L’Autodrome International de Miami sera le 36e circuit visité par Fernando durant sa carrière en Formule 1.
  • S’il marque 18 points ce week-end, Fernando deviendra le troisième pilote à passer la barre des 2 000 points au cours de sa carrière en F1. Un exploit que seuls Lewis Hamilton et Sebastian Vettel ont réalisé.
  • La série de sept Grands Prix consécutifs d’Esteban Ocon dans les points a pris fin au Grand Prix d’Émilie-Romagne.
  • Le meilleur résultat du Français sur un nouveau circuit est une deuxième place au Grand Prix de Sakhir en 2020.

source Alpine Cars

REJOIGNEZ LES ALPINISTES ?

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et ne plus rien rater de l'actualité des Alpinistes !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Precédent
Cyril Raymond domine le rallye Rhône-Charbonnières
rallye Rhône-Charbonnières

Cyril Raymond domine le rallye Rhône-Charbonnières

Sommaire Masquer Une domination du rallye Rhône-CharbonnièresClassement Rallye

Suivant
BWT ALPINE F1 TEAM X BERLUTI
Berluti

BWT ALPINE F1 TEAM X BERLUTI

Nouveau partenariat pour BWT Alpine F1 Team

Vous aimerez aussi
Total
0
Share