A la une
Miami

P8 & P11 au Miami GP 🇺🇸 : une fin de course double effet Kiss Cool.

BWT Alpine F1 Team se souviendra de son premier Grand prix de Miami en Floride sur la nouvelle piste du Hard Rock Stadium. Après une semaine de show à l’américaine, dimanche 8 mai était le grand jour pour la marque au A fléché. Une occasion de rebondir sur les qualifications difficiles de la veille. Pour rappel, Ocon n’a pas pu réaliser un tour chronométré suite à son violent accident en essais libres 3 et Alonso a échoué en Q2 perturbé dans le trafic.

Miami

Un grand prix de Miami en deux temps avec deux stratégies chez les bleus

Fernando a réalisé un bel envol à l’extinction des feux pour se hisser en huitième position dès le début de course. Après son arrêt pour chausser des pneus durs au quinzième tour, l’Espagnol était en lice pour les points avant un accrochage au premier virage avec Pierre Gasly. Un accrochage qui a endommagé la voiture du pilote N° 10 entrainant une pénalité de 5 secondes. Avec l’intervention de la voiture de sécurité en conséquence de l’accrochage de Pierre Gasly et Lando Norris quelques tours plus tard, Fernando en profitait pour se créer une zone de sécurité pour couvrir sa pénalité avec l’aide de son coéquipier Esteban Ocon.

Fernando Alonso arrive finalement à franchir la ligne d’arrivée en 8e position en huitième se transformant en 9e place une fois la pénalité appliquée. Mais c’était sans compter sur l’œil des commissaires de course qui ont décidé d’applique une seconde pénalité de cinq secondes pour une infraction commise par Alonso qui a quitté la piste à la chicane du virage 14 et a obtenu ce que les commissaires ont estimé être un avantage durable.

La pénalité promeut Albon à la neuvième place, et permet à Lance Stroll d’offrir un top 10 à Aston Martin. C’est très frustrant pour le pilote espagnol qui échoue seulement 0,102 de Stroll une fois la seconde pénalité appliquée. Fernando se retrouve ainsi privé de 2 points aux termes du classement final définitif.

Esteban Ocon fait la Remontada

Parti dernier avec une condition physique diminuée suite à son crash de 5 g de la veille, Esteban s’est mis dans un rythme de remontada avec une attitude très saine. Le pilote français à construit son retour progressivement en prenant un départ propre sans agressivité en prenant. Confiant dans le niveau de son A522, il a gagné des places une à une sans prendre de risque, une stratégie effectuée en gomme dure. La stratégie du pilote Alpine N° 31 faisant le pari de l’intervention d’une voiture de sécurité très probable au regard de la philosophie du circuit.

La Safety Car, interviendra finalement au 40e tour suite à l’accrochage entre Pierre Gasly et Lando Norris. Le Français s’est alors engouffré dans la voie des stands pour chausser des pneus tendres neufs sans que cela affecte sa position sur la piste. A la reprise, il poursuit son effet et construit son avance sur ses poursuivants en tenant compte de la pénalité reçue par Alonso. Esteban Ocon termine 8e et s’offre de précieux points au championnat.

Miami

BWT Alpine F1 Team accuse 20 points de retard sur McLaren qui occupe la quatrième place du championnat constructeur avec 46 points et 5 sur AlfaRoméo. A ce jour Alpine est 6e du classement, mais le potentiel est là et elle peut clairement viser et espérer mieux.

Attention : ces réactions ont été capturées avant l'annonce de la seconde pénalité d'Alonso le faisant sortir du top 10 et des points

 Quelle course ! Un grand merci à l’équipe pour tout le travail accompli pendant la nuit et destiné à remettre en état ce qui n’était plus qu’une voiture très endommagée après le gros accident que j’ai subi en essais libres samedi. Ce sont eux les vrais héros du week-end. Pour moi, repartir avec des points en poche après m’être élancé du fin fond de la grille, c’est assez génial. Je repars heureux après une journée très difficile hier. La voiture et la stratégie étaient excellentes, la course a été bien gérée, de quoi terminer en beauté le premier Grand Prix de Miami de l’histoire. À nous de rester sur cette lancée alors que nous retournons en Europe pour la prochaine manche.

Esteban Ocon – Départ : 20e / Arrivée : 8e

 J’ai fait de bons dépassements au départ pour gagner quelques positions. Nous avons été un peu malchanceux avec le timing de la voiture de sécurité, alors que d’autres en ont vraiment tiré profit. Sans cela, nous aurions probablement été dans la lutte pour la septième ou huitième place. J’ai ensuite fait une erreur en essayant de dépasser Pierre [Gasly]. C’était ma faute et je m’en excuse. Dans l’ensemble, je pense que notre rythme de course était bon. Il faisait également très chaud et humide, donc c’était assez difficile physiquement. Nous prenons les points aujourd’hui car je pense que nous les avons mérités.

Fernando Alonso – Départ : 11e / Arrivée : 11e

Nous sommes satisfaits de notre course, car elle est le fruit de copieux efforts fournis pour tenter de sauver notre week-end. Nous quittons Miami avec des points, ce qui était important après la déception qui était la nôtre à Imola. Une grande partie du mérite revient à Esteban, auteur d’une course très solide l’ayant vu remonter du fond de grille jusqu’à la huitième place. Mais cela n’aurait pas été possible sans le travail exceptionnel de son équipe, qui a lui préparé un nouveau châssis suite à l’incident d’hier. Le fait de marquer des points sonne comme une juste récompense pour les efforts de chacun.

Fernando a lui aussi bouclé une course solide, notamment au départ, en se montrant en mesure de jouer dans les points. Miami s’est avéré être un excellent événement, tant sur la piste qu’en dehors, donc félicitations à tous les membres de l’équipe pour le travail abattu ce week-end. Nous devons construire sur nos points forts et attendons maintenant Barcelone, qui marquera notre retour sur des terrains qui nous sont plus familiers. Nous avons hâte de tenter de poursuivre notre série dans les points lors des courses à venir. 

Laurent Rossi, CEO d’Alpine

En venant à Miami, Alpine avait un gros plan marketing constitué de grosses annonces, telles que, l’A110 South Beach Colorway et le partenariat avec Berluti et le jeu Xbox Game Pass.

source Alpine Cars

REJOIGNEZ LES ALPINISTES ?

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et ne plus rien rater de l'actualité des Alpinistes !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Precédent
Alpine s’offre la deuxième place des 6 heures de SPA et garde la tête du Championnat du monde FIA d’Endurance
6 heures de SPA

Alpine s’offre la deuxième place des 6 heures de SPA et garde la tête du Championnat du monde FIA d’Endurance

Sommaire Masquer 6 heures de SPA sous des conditions météos très variablesUne

Suivant
Alpine Elf Europa Cup : Magny-Cours, deuxième épreuve de la saison 2022
| Alpine Elf Europa Cup : Magny-Cours, deuxième épreuve de la saison 2022

Alpine Elf Europa Cup : Magny-Cours, deuxième épreuve de la saison 2022

Sommaire Masquer QUI SE DÉTACHERA?

Vous aimerez aussi
Total
0
Share