A la une

Mai 2022

jeu 19/5 – dim 22/5

WRC - 🇵🇹 Rallye du Portugal

ven 20/5 – dim 22/5

DTM - 🇩🇪 Lausitzring

ven 20/5

14:00 – 15:00
F1 - 🇪🇸 GP d'Espagne - FP1

J’ai choisi le nom Alpine pour ma firme, car cet adjectif représente pour moi le plaisir de conduire sur les routes de montagne. C’est en sillonnant les Alpes avec ma 4CV à boite 5 que je me suis le plus amusé. Cette conduite passionnante, il fallait que mes clients la retrouvent au volant de la voiture que je voulais construire. Alpine est un nom qui sonne bien, c’est également un symbole.

Jean Rédélé, fondateur d’Alpine
ALPINE LE RETOUR EN COMPÉTITION

ALPINE LE RETOUR EN COMPÉTITION

Alpine A110 DMCST Bannière | DMCST: une Berlinette et la revanche de l'argentique

DMCST: une Berlinette et la revanche de l’argentique

La photographie argentique est une technique photographique permettant l’obtention d’une photographie par un processus photochimique comprenant l’exposition d’une pellicule sensible à la lumière puis son développement et, éventuellement, son tirage sur papier.

A défaut d’avoir au quotidien un gros reflex numérique sur lui, Damien a souvent un petit argentique dans la poche qui lui sert de “bloc-notes visuel”, afin de ne pas perdre une miette des scènes de vie et autres moments qui croisent son chemin.

Lors de sa rencontre avec Jean-Yves il avait donc un petit appareil argentique pour figer à tout jamais ces instants. Pour lui, le film a une âme, c’est physique et tout le monde peut le distinguer au premier coup d’oeil. Aucun appareil numérique ne peut reproduire le grain, la texture, le velouté et la dynamique de la pellicule.

“Le numérique est un moyen pratique et rapide de répondre aux demandes, les gens veulent voir tout de suite le résultat, et plus le nombre de photos est élevé plus ils sont contents, je peux le comprendre. Mais quand je fais des photos pour moi, je fais quasiment que du film, même si ça coûte! Mais ce coût est aussi un avantage, il permet de se limiter, de prendre son temps et de distinguer les choses autrement, et je trouve que mes images sont plus réussies.”

DMCST envisage depuis longtemps d’apprendre à développer lui-même ses négatifs, prendre le temps de le faire pour que qu’il puisse se dire enfin j’ai “fait” cette image! En attendant je fais développer les négatifs au labo du coin, après je les numérise avec un scanner.

SI vous aviez manqué le shooting de Damien avec l’Alpine A110 1600S de Jean-Yves, la séance de rattrapage est ici !

Vous qui êtes propriétaires d’Alpine, entrez en contact avec nous. DMCST saura mettre en lumière votre Dieppoise comme jamais.

 

Nous participons au concours du meilleur blog de l’année avec La Nuit des Blogs.

Partagez dès maintenant ce lien pour faire voter vos contacts ! Vous pouvez voter ici dès maintenant.  Le blog avec le plus de votes remportera le prix du public lors de l’événement du 13 juin. Merci à vous ! #wearealpine


close






REJOIGNEZ LES ALPINISTES ?

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et ne plus rien rater de l'actualité des Alpinistes !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Precédent
Alpine LAB et son Alpine A110 1300S “Usine” de 1968
Alpine LAB et son Alpine A110 1300S 22Usine22 de 1968 Classic Driver 41 | Alpine LAB et son Alpine A110 1300S "Usine" de 1968

Alpine LAB et son Alpine A110 1300S “Usine” de 1968

Bien que l’hiver soit passé, il existe des plaisirs inépuisables à

Suivant
Répétition Générale pour les Alpine A470 à Monza
Alpine A470 à Monza

Répétition Générale pour les Alpine A470 à Monza

Sommaire Masquer Répétition Générale les équipes Signatech Alpine Matmut sur

Vous aimerez aussi
Total
0
Share