A la une

Mai 2022

jeu 19/5 – dim 22/5

WRC - 🇵🇹 Rallye du Portugal

ven 20/5 – dim 22/5

DTM - 🇩🇪 Lausitzring

ven 20/5

14:00 – 15:00
F1 - 🇪🇸 GP d'Espagne - FP1

J’ai choisi le nom Alpine pour ma firme, car cet adjectif représente pour moi le plaisir de conduire sur les routes de montagne. C’est en sillonnant les Alpes avec ma 4CV à boite 5 que je me suis le plus amusé. Cette conduite passionnante, il fallait que mes clients la retrouvent au volant de la voiture que je voulais construire. Alpine est un nom qui sonne bien, c’est également un symbole.

Jean Rédélé, fondateur d’Alpine
ALPINE LE RETOUR EN COMPÉTITION

ALPINE LE RETOUR EN COMPÉTITION

Gilbert Harivel Alpine AAA

Gilbert Harivel “le juteux” s’est éteint.

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris ce vendredi le décès de Gilbert Harivel. Entré aux grand garage de Normandie en 1957 il intègre Alpine en 1963.

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris ce vendredi le décès de Gilbert Harivel. Un homme de grande valeur qui mérite que l’on ne l’oublie pas…

Gilbert Harivel, artisan des victoires

Entré aux grands garages de Normandie en 1957, il intègre Alpine en 1963. Inséparable de Jean Grosset, il est affecté au montage de monoplaces et des prototypes du Mans. Il fait le tour des garages des environs de Dieppe et débauche les meilleurs à la demande de Desjardins.

En 1965, il passe chef d’atelier, il mène les équipes sur tous les fronts de la compétition où Alpine aligne une voiture aussi bien en rallye qu’en monoplace ou en endurance. Mais le programme est trop étendu pour un seul homme, il se voit secondé par Andre Désaubry , Claude Foulon et Jean-Paul Castilleux.

A partir des années 70, Alpine se cantonne aux rallyes, Francois Lhermoyer se joint à l’équipe. L’apogée sera atteinte en 1973 avec la victoire au championnat du monde.

D’Alpine à Renault Sport

En 1976, la branche compétition devient Renault Sport. Gilbert se voit affecté aux voitures clients mais il retrouve les circuit en terre avec Jean Ragnotti en Rallycross et asphalte en 1978 avec le Mans sur l’A442 n°4.

En 1979, il intègre le BEREX comme beaucoup, puis le CREOS en 1992 où il finira sa carrière en 1995.

Gilbert Harivel a été l’artisan des victoires en compétition d’Alpine. Il a participé à forger l’image de cette marque qui nous tient à cœur. Nous n’avons pas eu la chance de le rencontrer. C’est une grande partie de la mémoire de la marque qui nous a quitté.

L’équipe des Alpinistes tient à s’associer à la douleur de sa famille, des AAA, ses collègues et ses amis pour cette perte.

Gateau
Gilbert partageant la victoire de 1973 aux cotés de Jean Pierre Nicolas.
close

REJOIGNEZ LES ALPINISTES ?

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner et ne plus rien rater de l'actualité des Alpinistes !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Precédent
Alpine F1 Team arrive avec des évolutions au Grand Prix Pirelli d’Emilie-Romagne
Alpine F1 Team Alonso Ocon A521 Bahrein

Alpine F1 Team arrive avec des évolutions au Grand Prix Pirelli d’Emilie-Romagne

Sommaire Masquer Oublier Bahreïn Un nouveau package pour ImolaIls ont dit Alpine

Suivant
Alpine F1 Team en milieu de peloton aux essais à Imola
Alpine A521

Alpine F1 Team en milieu de peloton aux essais à Imola

Sommaire Masquer Un FP1 sous drapeau rougeIls ont dit Alpine F1 Team a réalisé

Vous aimerez aussi
Total
0
Share